Projet SUBLIMUS : vers une mine d’or écologique ? | FLUSH

Les boues transportées par les égouts des grandes villes jusqu’aux stations d’épuration contiennent des kilos des paillettes d’or, d’argent et de platine. À Bruxelles, des chercheurs développent une technique d’extraction écologique de ces métaux précieux contenus dans les eaux usées.

Une double page  à lire dans FLUSH #6 (printemps 2020).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s