Syndrome génito-urinaire : comment le reconnaître et le soulager ? | Pleine Vie

Ce dérèglement intime concerne de 30 % à 50 % des femmes ménopausées. En cause : l’arrêt de la fonction ovarienne. La présence d’un seul symptôme doit conduire à consulter un professionnel. En effet, des solutions existent pour soulager durablement.

Un article à lire dans Pleine Vie n°413 ou sur le site de Pleine Vie.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s