Singulier syndrome de Diogène | FLUSH

Méconnu, souvent réduit à des cas de saleté extrême, le syndrome de Diogène demeure en réalité une curiosité sans définition consensuel.

Un dossier de trois pages consacré à ce syndrome à lire dans FLUSH #7 (été 2020).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s