Quel avenir pour le tourisme en montagne ? Entretien avec Armelle Solelhac | Alpine Mag

Le tourisme en montagne pourra-t-il se relever de la crise du Covid-19 ? Nous en avons discuté avec Armelle Solelhac, qui vient de publier une version approfondie de son ouvrage Management et marketing des stations de montagne, initialement paru en octobre 2019. Suite à la fermeture brutale des remontées mécaniques en mars 2020, son analyse s’est enrichie d’observations des conséquences de la crise sanitaire sur les stations de montagne. Elle propose, à chaud, une projection à 2035 sur l’avenir des stations et du tourisme de montagne. Son bilan est sans appel : le changement, c’est maintenant.

 

Vous adoptez une posture optimiste dans le livre en expliquant que nous ne sommes pas « au point de départ d’une période de déstabilisation du tourisme de montagne, » mais plutôt au « point d’arrivée d’une période de vulnérabilité ». Qu’est ce que cela change ?

Armelle Solelhac : Quand on regarde aujourd’hui, la situation est très douloureuse critique, pénible, etc. Mais j’adresse un message d’espoir. Ce que j’observe en France comme à l’étranger, c’est que les stations de montagne et les territoires de montagne ont déjà commencé à opérer leur transition, en commençant par les stations de basse altitude et moyenne altitude. Cette année a été critique pour l’exploitation du ski alpin mais… Un article à lire en intégralité sur Alpine Mag.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s